fbpx
Accueil > Banques > Le budget des ménages en Suisse

Le budget des ménages en Suisse

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Ceux qui s’intéressent de près à la Suisse se demandent souvent quel budget il est nécessaire de prévoir quand on habite en Suisse, ou encore le budget minimum pour pouvoir vivre correctement dans le pays. Ces interrogations ont bien sûr un lien avec le salaire minimum qu’il faut pour pouvoir vivre en Suisse.

    On le sait : la Suisse est un pays dont le coût de la vie est très élevé. On met certes souvent – et objectivement – en avant les salaires élevés proposés par les entreprises suisses en comparaison européenne, mais il faut également tenir compte de ce que coûte la vie sur place.

    Une étude permet d’apporter des éléments de réponses sur le budget des ménages suisses, et notamment sur ce que gagnent les ménages en Suisse, ce qu’ils dépensent (et dans quels postes). Et aussi ce qu’ils leur reste à la fin du mois. L’étude de l’Office fédéral de la Statistique intitulée « Revenus et dépenses des ménages en Suisse » recense les principaux chiffres pour l’année 2016. Nous allons dans la suite voir en détail comme sont composés les revenus et les dépenses des ménages en Suisse.

    Quel est le revenu mensuel moyen disponible des ménages suisses ?

    • Le revenu mensuel disponible moyen des ménages suisses est de 6894 francs suisses (données 2017). Le revenu disponible est la différence entre les revenus bruts (salaires, bonus, 13ème salaire, rentes, prestations sociales comme l’AI (assurance invalidité), les dividendes et revenus issus de la fortune) et les dépenses dites « obligatoires »‘ : impôts, primes d’assurance maladie, cotisations AVS et aux caisses de pension, et les pensions alimentaires.
    • Les revenus du travail représentent plus de 75% des revenus des ménages suisses. Les revenus issus de la fortune représentent un peu plus de 4% des revenus bruts des ménages en moyenne.
    • Le revenus provenant des autres ménages (comme par exemple le paiement d’une pension alimentaire) représente 1,3% des revenus des ménages en moyenne.

    Quelles sont les dépenses des ménages suisses ?

    Les dépenses obligatoires : impôts, assurance maladie, cotisations sociales

    Les dépenses obligatoires (ce qu’un ménage doit obligatoirement prévoir et payer dans son budget comme les impôts par exemple) représentent un total mensuel moyen par ménage suisse de 2 910 francs suisses en 2016, et représentent un peu plus de 29% du revenu brut. Répartition des dépenses obligatoires des ménages suisses en 2016 :

    • impôts : 12,3% du revenu brut (1 153 CHF par mois, en légère baisse par rapport à 2014, avec 1 234 CHF)
    • cotisations sociales (AVS , caisse de pension…) : 9,7% du revenu brut (en baisse par rapport à 2014)
    • primes pour l’assurance maladie obligatoire (LAMal) : 6,2% du revenu brut (contre 5,5% en 2014)

    Les dépenses de consommation : logement, transport,

    Les autres dépenses représentent tout ce qui n’est pas obligatoire : ce sont donc les revenus en général issus de la consommation de biens et de services. Ces dépenses de consommation représentent près de 55% des revenus bruts des ménages suisses. Dans l’ordre, les postes de dépenses sont les suivants :

    • Logement et énergie : près de 14,7% des revenus bruts (un peu plus de 1 470 francs suisses mensuels)
    • Transport :  7,7%
    • Loisirs, culture : près de 5,4%
    • Produits alimentaires et boissons sans alcool : 6,3%
    • Restauration et services d’hébergement : 5,8%
    • Primes d’assurance maladie complémentaire et autres assurances : 3,3%

    Combien les ménages suisses épargnent-ils par mois en moyenne ?

    En moyenne, les ménages suisses peuvent épargner un peu plus de 1550 francs suisses par mois (ce montant est en hausse importante par rapport à 2014, où les ménages pouvaient épargner 1300 francs suisses), ce qui représente plus de 15% du revenu disponible. Toutefois, cette épargne n’est possible que pour les ménages ayant un revenu mensuel brut moyen supérieur à 5 000 francs suisses.

    Quel budget faut-il prévoir pour vivre en Suisse ?

    C’est le logement qui représente le poste de coût le plus élevé pour les familles en Suisse. Or, selon le canton et la commune de résidence, les coûts du logement peuvent varier considérablement : dans les agglomération comme Genève, Lausanne ou Zürich, et sur l’Arc lémanique les coûts du logement sont par exemple beaucoup plus élevés que partout ailleurs en Suisse.

    Les chiffres présentés ci-dessous sont une moyenne des frais non obligatoires par mois, toutes structures de familles confondues. Les résultats de cette étude sont donc à moduler en fonction de votre lieu d’habitation et aussi de la taille de la famille.

    Autres assurances: primes − 190
    Taxes − 69
    Dons, cadeaux offerts et invitations − 177
    Total des autres assurances, taxes et transferts − 578
    Produits alimentaires et boissons non alcoolisées − 632
    Boissons alcoolisées et tabacs − 106
    Restauration et services d'hébergement − 584
    Vêtements et chaussures − 210
    Logement et énergie −1 476
    Ameublement, équipement et entretien du ménage − 234
    Dépenses de santé − 244
    Transports − 770
    Communications − 188
    Loisirs et culture − 542
    Autres biens et services − 324
    Total des dépenses de consommation −5 310

    Quel salaire faut-il pour pouvoir vivre en Suisse ?

    Tous ces éléments, notamment les dépenses moyennes, ont pour objectif de vous permettre de faire une estimation la plus juste des revenus nécessaires pour vivre en Suisse. Il nous semble également intéressant de consulter les différents seuils de pauvreté en Suisse, en fonction de la structure familiale et notamment du nombre d’enfants.

    Pour compléter vos calculs, nous vous invitons enfin à consulter la page Salaires en Suisse, qui regorge d’informations utiles sur les salaires, et notre simulateur de feuille de salaire, qui permet de faire une estimation de son salaire net mensuel en fonction du salaire brut annuel.

    27% des Suisses estiment n’avoir pas assez d’argent pour vivre dignement

    En complément de cette étude, la société de recouvrement Intrum Justitia a mené en 2013 une étude sur le comportement des consommateurs suisses face aux paiement des factures, avec une comparaison internationale. Il en ressort notamment que les  Suisses sont 27% à estimer ne pas avoir assez d’argent pour vivre dignement (contre 35% en France et 19% en Allemagne). Les causes évoquées pour expliquer ces difficultés sont : le chômage, la hausse du coût de la Santé, et les divorces. Les postes de dépenses qui sont le plus réduits pour faire face à ces difficultés sont : les sorties / restauration, les vêtements et l’alimentation. La pauvreté en Suisse est un sujet peu évoqué, tout comme le sujet des travailleurs pauvres (working poor).

    CS_Infographic_France_2013 (2)

    Sources : Revenus et dépenses des ménages en Suisse et Intrum Justitia

    Rubrique

    David Talerman

    Spécialiste de l'expatriation et de l'emploi en Suisse, je suis l'auteur du livre Travailler et Vivre en Suisse. Suivez-moi sur Instagram, LinkedIn, Facebook. Suivez notre actualité grâce à notre newsletter.

    26 réflexions sur “Le budget des ménages en Suisse”

    1. Bonjour,

      Merci pour cet article très instructif. J’aurais cependant une précision à vous demander.

      Qu’entend-on par “ménage” ? Est-il composé de deux personnes avec enfants ?
      Le salaire moyen de 7112 francs est-il par personne ou pour le ménage ?

      Merci pour votre réponse.

      1. Bonjour,
        L’étude reprend la globalité des ménages, quelle que soit leur composition. Elle fait toutefois parfois des précisions selon le type de ménage. Mais c’est vraiment une moyenne. En revanche, je n’ai pas la taille moyenne (en nombre) qui compose ces ménages, ce qui aurait été intéressant.